Son fonctionnement

Roannais Agglomération est administrée par un conseil composé de délégués désignés par chaque conseil municipal des communes membres. Les conseillers sont élus pour six ans. Le Conseil Communautaire règle, par ses délibérations, les affaires qui sont de la compétence de la collectivité.

Les projets sont mis en œuvre au sein de plusieurs commissions présidées par un Vice-Président. Ces dernières sont au nombre de cinq : Ressources – moyens généraux, Aménagement, Développement et attractivité, Environnement et travaux et Cohésion sociale.

En complément, une instance de concertation, appelée « la conférence des maires » permet d’échanger avec les maires sur les projets en cours et de recueillir les avis des maires des communes membres sur les orientations stratégiques.

La démarche « Territoire à Énergie Positive » (TEPOS)

Ayant pour ambition de faire du territoire un pionnier en matière de réduction des consommations énergétiques et des énergies renouvelables, en 2014, Roannais Agglomération intègre la démarche « Territoire à Énergie Positive » (TEPOS). Celle-ci est menée en lien avec l’ADEME et le Conseil Régional Auvergne-Rhône-Alpes.

Ce programme vise à réduire les consommations d'énergie et à développer la production d'énergies renouvelables. Des études de potentiels énergétiques sont alors lancées.

La filière éolienne

Fin 2015-début 2016, suite à la livraison d’un atlas éolien intercommunal, 14 communes de l’agglomération adhèrent par délibération à un groupe de travail intercommunal visant à rédiger une charte afin d’encadrer la filière éolienne sur le territoire.

Après deux ans d’études, le Conseil Communautaire de Roannais Agglomération vote un plan de développement éolien, pour une dizaine d’éoliennes réparties sur deux zones : Le Bois Goutte Chevalier aux Noës et le Bois de Lafey à Urbise.

Souhaitant un portage public local majoritaire, en avril 2017, la Société d’Économie Mixte Roannaise des Énergies Renouvelables, constituée de Roannais Agglomération et du fonds d’investissement régional OSER, est créée.