L’éolien en France

En 2018, environ 5 % de l’électricité consommée en France provient des éoliennes. C’est la deuxième source d’énergie renouvelable (25 %) la plus utilisée après l’hydraulique (56 %).

En France, l'électricité produite par des énergies renouvelables (hydraulique, éolien, solaire, méthanisation...) complète la production d’électricité des centrales nucléaires et des centrales à combustibles fossiles. Toutes ces énergies composent le bouquet énergétique français. La part des énergies renouvelables devra doubler dans ce bouquet pour atteindre 32 % de la consommation d'énergie d'ici 2030 selon les objectifs fixés de la Loi de transition énergétique pour la croissance verte.

L’énergie éolienne est d'autant plus utile en hiver lorsque les besoins électriques pour le chauffage sont importants. À cette saison, les vents sont fréquents et permettent de produire de l’électricité au moment où les foyers en ont le plus besoin.

Au 30 septembre 2018, 14 275 mégawatts d’éolien terrestre sont installés sur le territoire.

Les principaux avantages de l’éolien

L’éolien permet de limiter les émissions de gaz à effet de serre responsables du changement climatique. Jusqu'à présent, en France, la production d'électricité éolienne s'est substituée majoritairement à celle des centrales fonctionnant au fioul, au gaz et au charbon. Cela a contribué à réduire les émissions de CO2 du système électrique français.

En sécurisant la production d’électricité et en contribuant, avec les autres énergies renouvelables, à la diversification du mix de production énergétique, l’éolien permet à la France de ne pas dépendre d’une seule et unique source d’énergie.

La filière éolienne contribue également à diminuer la dépendance énergétique française. En effet, contrairement aux centrales thermiques à combustible nucléaire ou fossile (gaz, fioul, charbon), il n’est pas nécessaire d’importer du combustible pour faire fonctionner une éolienne.

C'est l'opportunité d'utiliser la ressource renouvelable du vent afin de produire de l'électricité à l'échelle locale.

L’éolien source d’emplois en France

En 2018, la filière éolienne comptabilise 17 100 emplois localisés en France, dont 1 230 emplois supplémentaires par rapport à l’année 2017, répartis dans 1 070 sociétés actives dans l’éolien.

La structuration de la filière éolienne va de pair avec la croissance du parc éolien installé sur le territoire français. Avec plus de 14,2 gigawatts de capacités installées au 30 septembre 2018, l’énergie éolienne a su s’organiser en véritable filière industrielle.